18K_0080.jpg

Quatre Chants pour franchir le seuil

QUATRE CHANTS / Grisey

Direction : Michael Wendeberg

Ensemble Intercontemporain

Philharmonie de Paris

Nov. 2018

Melody Louledjian, qui surpasse sans aucun effort apparent les difficultés du langage spectral
Alexandre Jamar, Forum Opera

guillemets_edited.png
guillemets.png

Redoutables d’intonation car faisant régulièrement appel à des micro-intervalles, ces Quatre chants sont la bête noire de nombreuses interprètes. On constate avec étonnement que ce n’est pas du tout le cas de Melody Louledjian, qui surpasse sans aucun effort apparent les difficultés du langage spectral, sans pour autant verser dans un chant moins soigné. Le timbre de voix est aussi sain et brillant que s’il s’agissait de chanter du répertoire traditionnel, montrant que l’on peut tout à fait réconcilier le chant lyrique et la musique contemporaine. De plus cette aisance lui permet de se concentrer sur la musique, faisant de chaque mot (dont Grisey est particulièrement économe) un évènement en soi.

Redoubtable intonation because regularly using micro-intervals, these four songs are the pet peeve of many performers.It is surprisingly not at all the case of Melody Louledjian, which surpasses without any apparent effort the difficulties of the spectral language, without pouring into a less tidy song. The tone of voice is as healthy and brilliant as if it were to sing the traditional repertoire, showing that we can quite reconcile the lirical singing and the contemporary music. This ease allows her to concentrate on music, making each word (which Grisey is particularly economical) an event in itself. 

Alexandre Jamar, Forum Opera

QUATRE CHANTS POUR FRANCHIR LE SEUIL / GRISEY

logo 1 ML blanc&tres noir.png